PAF – Patrice Carmouze and Friends – Spéciale confinée – 5 juin 2020

PAF – Patrice Carmouze and Friends – Spéciale confinée – 5 juin 2020

Le 05/06/2020



Avec :

– Anne Charlène Bezzina, maître de conférences à l’université de Rouen et à Science Po Paris

– Florence Mercadé Choquet avocate au barreau de Versailles

– Lauric Henneton

Maitre de conférences à l’UVSQ , spécialiste de la civilisation des pays anglophones. Derniers ouvrages Atlas historique des Etats-Unis (Autrement) La fin du rêve américain ( Odile Jacob)

– ROST, écrivain, rappeur, président de Banlieues actives membre du conseil économique social et environnemental

– Jean Baptiste Duclercq maître de conférences à l’UVSQ

– Jean Charles Lajouanie éditeur

• L’AFFAIRE FLOYD ET L’AFFAIRE TRAORÉ

La mort de George Floyd, un afro américain, victime de violence policière, a provoqué d’immenses manifestations aux Etats-Unis.

Qu’est-ce que cette affaire nous dit des Etats-Unis d’aujourd’hui ?

Quelles sont ses racines ? Y-a-t-il, encore, malgré l’élection d’Obama un véritable racisme qui perdure dans ce pays ?

Est-ce que le fait que les sheriffs, les policiers soient élus change la donne ?

On sent au delà de cette affaire, et à cause de la crise du Covid une société très divisée.

Trump qui menace de faire donner l’armée joue de ces divisions. Quel but poursuit-il ?

Il y a encore trois ou quatre mois, Trump était donné réélu par tous les sondages. Aujourd’hui, à cause de la Covid, la croissance est en berne. Et sa réélection est de plus en plus compromise. Quelle peut être sa stratégie ? De diviser les américains, sachant qu’une immense majorité de Blancs vote républicain et une quasi totalité de noirs, démocrate ?

New York comme beaucoup de villes américaines est méconnaissable après la crise de la Covid. Est-ce que la situation des Etats-Unis est grave ?

C’est au moment même où nous regardions l’Amérique se débattre que surgit l’affaire Traoré. Est-ce un miroir de la situation américaine ? Ou est-ce que les deux affaires n’ont rien à voir ?

Rost, vous avez défendu ceux qui sont allés manifester malgré l’interdiction préfectorale. Pourquoi ?

Quel est le malaise que symbolise cette affaire ?

Est-ce que la crise de la Covid a aggravé la situation des banlieues ?

On a aussi le sentiment en France que les violences policières existent de plus en plus. Est-ce que c’est parce qu’elles sont plus nombreuses ou parce qu’on les identifie plus facilement ?